En cas de mauvais rendu du mail, cliquez ici. Voor de NL-versie, klik hier.
 
  Canal corridor écologique | Newsletter 01 | février 2020
   
 
  Plaidoyer pour développer le potentiel écologique du canal à Bruxelles

Un territoire canal revégétalisé, c’est ce que les bruxellois attendent et c’est ce qui est adapté à l’amélioration du cadre de vie, au changement climatique et à la biodiversité. La transformation actuelle du territoire du canal est une opportunité pour répondre aux attentes des citoyens qui veulent une ville plus verte et plus durable. En savoir plus >

 
 



© Greenbizz
  Des entreprises et collectivités riveraines
du canal s’engagent pour la biodiversité

Depuis plusieurs années, des entreprises et collectivités ont pris des initiatives afin de favoriser la biodiversité sur leurs terrains et bâtiments. En 2019, le long du canal, Aquiris au nord et le campus du CERIA au sud, dans le cadre du projet ‘canal corridor écologique’, ont aménagé des zones de prairies fleuries et de fauche tardive. Celles-ci permettent la floraison et la fructification de nombreuses plantes, qui attirent abeilles, papillons et autres insectes dont les oiseaux se nourrissent. Près du bassin Vergote, la société Greenbizz a installé cet été une douzaine de nichoirs afin d’accueillir le Martinet noir sur ses bâtiments. Aquiris, le CERIA et Greenbizz se sont engagés dans le processus d’intégration au Réseau Nature de Natagora. Album photo >

 
 
  Le BKP - un plan de qualité paysagère
et urbanistique pour le canal:
une opportunité pour la nature

Le 26 mars 2019, le Beeldkwaliteitsplan (BKP), piloté par perspective.brussels, a été approuvé par le Gouvernement régional bruxellois. Son objectif est d’orienter, via une série d’ambitions et de recommandations, les projets en cours et à venir des espaces publics et ouverts (certains privés) afin que le territoire du canal puisse à l’avenir, sur le plan paysager et urbanistique, présenter une cohérence et une identité propre.
En savoir plus >

 
 

© Luc Boon
  Les hirondelles le long du canal

Sur la rive droite du canal à Haren, les bâtiments des meuneries CERES sont occupés par la plus grande colonie d’Hirondelles des fenêtres de la région Bruxelloise. Par contre, l’Hirondelle de rivage, habituée des cours d’eau, ne niche plus chez nous depuis plus de 30 ans. Pourrait-elle faire son retour?
En savoir plus >

 
 

© Maison Wallonne de la Pêche


© Maison Wallonne de la Pêche
  Les îles et les fascines végétalisées
pour verdir le canal

Avec des berges souvent empierrées ou bétonnées, la végétation est peu présente aux abords immédiats de l’eau du canal. Une solution originale consiste, là où cela ne gêne pas la navigation, à placer des îles végétalisées ou, accrochées aux berges, des fascines végétalisées, sur lesquelles se développeront des plantes semi-aquatiques (Iris des marais,...). Ces nouveaux écosystèmes attirent les oiseaux d’eau, mais aussi nombre d’espèces de poissons, comme le brochet ou le gardon, qui peuvent y frayer. Ces plantes contribuent également à éliminer certaines pollutions présentes dans l’eau… et à donner une belle touche verte aux voies d’eau citadines. Découvrez ces aménagements inédits!
Living Water Cities (vidéo EN) >
Fascines végétalisées à Liège (vidéo) >
Canal Saint-Martin à Paris (vidéo) >

 
 
  Un site internet dédié au sujet

Sur ce site internet, découvrez la biodiversité propre au canal, des actions exemplaires à Bruxelles, des initiatives dans d’autres villes traversées par une voie d’eau ou encore les acteurs qui vous aident à agir pour la nature.
www.canaldelasenne.be >

 
 
 
 

‘Le canal - un corridor écologique au cœur de Bruxelles’ est un projet piloté par Escaut sans Frontières et son groupe de travail ‘l’Eau dans la Ville’, soutenu par Bruxelles-Environnement dans le cadre de l’appel à projets ‘Nature en Ville’ et organisé avec la collaboration et l’expertise de Natagora, Natagora Bruxelles, Natuurpunt Brussel, Bruxelles Nature, Bral, Coordination Senne, la Promenade Verte de Neder-over-Heembeek, le Collectif de La Roue, la LRBPO, la Ferme Nos Pilifs et le collectif bruxellois des Bûûmplanters.

 


Vous recevez cet email parce que vous êtes inscrit à nos lettres d’informations et/ou parce que le contenu de cette invitation
vous concerne directement. Comme organisation, nous vous donnons toute information sur les données dont nous disposons
et la manière dont nous les utilisons. Cliquez pour la déclaration de confidentialité.
Si vous ne souhaitez plus recevoir ce type d'information, cliquez ici.